LE CREPS - MONTPELLIER

Mission et histoire

Les Centres de Ressources, d’Expertise et de Performance Sportive sont des établissements publics locaux de formation dans les domaines du sport, de la jeunesse et de l’éducation populaire.

Frédéric MANSUY

Frédéric MANSUY

Directeur du CREPS de Montpellier

Visitez le site de Font-Romeu

Le CREPS - Montpellier - Font-Romeu

Le CREPS de Montpellier sur ses deux sites, Font-Romeu et Montpellier, c'est :

  • 108 agents;
  • 16 équipements sportifs spécialisés;
  • près de 450 sportifs accueillis à l'année au sein de 38 structures labellisées;
  • 40 formations aux métiers du sport et de l'animation accueillant plus de 800 stagiaires chaque année.

Mais au-delà des chiffres et de leur éloquence, le CREPS de Montpellier c'est une histoire et un engagement :

  • L'histoire d'un établissement né il y a plus de 70 ans et qui a connu de nombreux et profonds changements de statut, de nom et de missions.
  • L'engagement de femmes et d'hommes qui ont su, années après années, accroître et adapter leur action au service du sport et de l'éducation populaire, sans jamais sacrifier qualité et sens du service public.
Frédéric MANSUY

Missions

Les CREPS exercent au nom de l'État les missions suivantes :

  1. Assurer en liaison avec les fédérations sportives, la formation et la préparation des sportifs figurant sur les listes ;
  2. Participer au réseau national du SHN et assurer le fonctionnement des pôles nationaux de ressources et d'expertise dans les domaines du sport, de la jeunesse et de l'éducation populaire ;
  3. Mettre en œuvre les formations, initiales et continues, dans les domaines des activités physiques et sportives et dans les domaines de la jeunesse et de l'éducation populaire, conformément aux objectifs nationaux et en lien avec le schéma régional des formations de la région ;
  4. Assurer la formation initiale et continue des agents de l'État exerçant leur missions dans les domaines du sport, de la jeunesse et de l'éducation populaire.

Les CREPS peuvent, au nom de la région, exercer les missions suivantes :

  1. Assurer l'accueil et l'accompagnement des sportifs régionaux ;
  2. Promouvoir des actions en faveur du sport au service de la santé et du sport pour tous ;
  3. Développer des activités en faveur de la jeunesse et de l'éducation populaire ;
  4. Mettre en œuvre des offres de formation aux métiers du sport et de l'animation, conformément aux besoins identifiés par le schéma régional des formations.

Saisine

par voie électronique

En application de l'ordonnance n°2014-1330 du 6 novembre 2014, tout usager a le droit de saisir par voie électronique l'administration. Ce droit s'applique aux établissements publics depuis le 7 novembre 2015.

Pour saisir le CREPS de Montpellier d'une demande relevant de ses missions vous devez utiliser le téléservice suivant : https://sve.jeunesse-sports.gouv.fr

Historique

Un lieu à l'histoire millénaire

Présence Romaine

LAVANET, tel était le nom de ce domaine, sis aux portes de la ville de Montpellier, sur la route de Ganges, à deux pas de la Voie Domitienne. Lavanet vient d'avellanetum, lieu planté de noisetiers.

Du XIème siècle à Catherine de Médecis

Lavanet, au XIème siècle, a été Chef lieu de Paroisse. L'église St Côme, église des chirurgiens, y fut édifiée ; elle appartint longtemps à l'ordre de St Jean de Jérusalem. Le domaine passa à la fin du XVIIème siècle à la famille Fizes. Simon Fizes était baron de Sauve et gouverneur de Montpellier. Sa femme, Madame de Sauve appartenait au fameux escadron de Catherine de Médecis et fut successivement (ou simultanément ?) aimée des trois Henri : Guise, Alençon et Navarre.

Un siècle : 1847-1940

En 1847 Le Comte de Voguë vendit le domaine de Lavanet à Monsieur Henri Cazalis devant Grasset, notaire à Montpellier.
M.Cazalis, important industriel, installa dans les communs une usine de produits chimiques. Cette usine fonctionnera durant près de quarante ans.

Occupation allemande 1942-1944

L'armée allemande réquisitionna le domaine. Une garnison de soldats allemands occupa les lieux et y entreposa du matériel militaire et des munitions. Les enfants du quartier jouant dans le Verdanson (ou Merdanson ?) se souviennent des rafales d'armes automatiques destinées à les faire déguerpir.

Références : Albert LEENHARDT* Quelques belles résidences des environs de Montpellier - Editions Champions Slatskine - Paris - Genève - 1985.

* Témoignages de M. Pierre THARAUD, Melle Reine CLAMENS et M. Raymond BARTHEZ .

Le CREPS 1944-1994

Le CREPS de Montpellier a ouvert officiellement le 1er Octobre 1945. Il a été "préfiguré" dans l'année suivant la Libération de la ville de Montpellier (Août 1944). Le fondateur et premier directeur du CREPS de Montpellier fut Monsieur Pierre THARAUD. De 1945 à 1948 la mission du CREPS fut l'accueil de stages, notamment les stages d'instituteurs, le CREPS travaillant alors en collaboration avec les Ecoles Normales.

En 1948 le CREPS de Montpellier devient CREPS " garçons ", formant les premières promotions de " professeurs de gymnastique ". A la rentrée 1955, le CREPS devient CREPS " filles ", mission qui se poursuit de façon continue avec qualifications diverses : professeurs, maîtres EPS, professeurs-adjoints jusqu'en 1980.

En 1981, le CREPS change d'orientation. Il se voit confier ses missions actuelles : Formation, Sport de Haut-Niveau, Accueil de stages.

Centre d’éducation populaire et de sport depuis 1983, il s’est vu adjoindre le Centre national l’entraînement en altitude de Font Romeu en 2005. En 2010, il devient Centre de Ressources, d’Expertise et de Performance Sportives.